https://religiousopinions.com
Slider Image

Les cinq bouddhas Dhyani

01 sur 06

Guides célestes pour la transformation spirituelle

Les cinq bouddhas Dhyani sont des icônes du bouddhisme Mahayana. Ces Bouddhas transcendants sont visualisés dans la méditation tantrique et apparaissent dans l'iconographie bouddhiste.

Les cinq bouddhas sont Aksobhya, Amitabha, Amoghasiddhi, Ratnasa bhava, et Vairocana. Chacun représente un aspect différent de la conscience éclairée pour aider à la transformation spirituelle.

Souvent, dans Vajrayana art, ils sont disposés en mandala, avec Vairocana au centre. Les autres bouddhas sont représentés dans chacune des quatre directions (nord, sud, est et ouest).

Chaque Bouddha Dhyani a une couleur et un symbole spécifiques qui représentent ses significations et le but de sa méditation. Les mudras, ou gestes de la main, sont également utilisés dans l'art bouddhiste pour distinguer un Bouddha d'un autre et transmettre l'enseignement approprié.

02 sur 06

Akshobhya Buddha: "Immobile One"

Le Bouddha Immobile Bouddha Akshobhya. MarenYumi / Flickr.com, licence Creative Commons

Akshobhya était un moine qui avait juré de ne jamais ressentir de colère ou de dégoût envers un autre être. Il était inébranlable à garder ce vœu. Après avoir lutté pendant une longue période, il est devenu un Bouddha.

Akshobhya est un bouddha céleste qui règne sur le paradis oriental, Abhirati. Ceux qui remplissent le voeu d'Akshobhya renaissent à Abhirati et ne peuvent pas retomber dans des états de conscience inférieurs.

Il est important de noter que les «paradis» directionnels sont compris comme un état d'esprit et non comme un lieu physique.

Représentations d'Akshobhya

Dans l'iconographie bouddhiste, Akshobhya est généralement bleu bien que parfois or. On le voit le plus souvent en train de toucher la terre avec sa main droite. Ceci est le mudra touchant la terre, qui est le geste utilisé par le Bouddha historique quand il a demandé à la terre de témoigner de son illumination.

Dans sa main gauche, Akshobhya tient un vajra, symbole de la shunyata - une réalité absolue qui est tout ce qui est et tout être, non manifesté. Akshobhya est également associé à la cinquième skandha, la conscience.

Dans le tantra bouddhiste, évoquer Akshobhya en méditation aide à vaincre la colère et la haine.

03 sur 06

Amitabha Buddha: "Lumière Infinie"

Bouddha de la lumière illimitée Amitabha Buddha. MarenYumi / Flickr.com, licence Creative Commons

Amitabha Buddha, également appelé Amita ou Amida Buddha, est probablement le plus connu des bouddhas Dhyani. En particulier, la dévotion à Amitabha est au centre du bouddhisme de la Terre Pure, l'une des plus grandes écoles de bouddhisme Mahayana en Asie.

Il y a longtemps, Amitabha était un roi qui renonçait à son royaume pour devenir moine. Appelé Dharmakara Bodhisattva, le moine pratiqua avec diligence pendant cinq ans et réalisa l'illumination et devint un bouddha.

Le Bouddha Amitabha règne sur Sukhavati (le paradis occidental), également appelé Terre Pure. Ceux qui renaissent dans la Terre Pure éprouvent la joie d'entendre Amitabha enseigner le Dharma jusqu'à ce qu'ils soient prêts à entrer dans le Nirvana.

Représentations d'Amitabha

Amitabha symbolise la miséricorde et la sagesse. Il est associé au troisième skandha, celui de la perception. La méditation tantrique sur Amitabha est un antidote au désir. Il est parfois représenté entre les bodhisattvas Avalokiteshvara et Mahasthamaprapta.

Dans l'iconographie bouddhiste, les mains d'Amitabha sont le plus souvent dans un mudra de méditation: les doigts se touchent à peine et les doigts doucement pliés sur les genoux, les paumes tournées vers le haut. Sa couleur rouge symbolise l'amour et la compassion et son symbole est le lotus, représentant la douceur et la pureté.

04 de 06

Amoghasiddhi Buddha: "Le Tout-Puissant Conquérant"

Le Bouddha qui atteint son but sans équivoque Amoghasiddhi Buddha. MarenYumi / Flickr.com, licence Creative Commons

Dans le " Bardo Thodol " - le " Livre des morts tibétain " - Amoghasiddhi Bouddha semble représenter l'accomplissement de toute action. Son nom signifie "Infalliable Success" et son épouse est la célèbre Tara Verte, dans le "Noble Deliverer".

Le Bouddha Amoghasiddhi règne dans le Nord et est associé à la quatrième formation de skandha, de volition ou de formation mentale. Cela peut également être interprété comme une impulsion, qui est fortement associée à l'action. "La méditation sur Amoghasiddhi Bouddha vainc l'envie et la jalousie, deux actions souvent impulsives."

Représentations d'Amoghasiddhi

Amoghasiddhi est le plus souvent décrit dans l'iconographie bouddhiste comme rayonnant d'un feu vert, qui est la lumière de l'accomplissement de la sagesse et de la promotion de la paix. Son geste de la main est le mudra de l'intrépidité: sa main droite devant la poitrine et la paume de la main tournée vers l'extérieur, comme pour dire 'arrêtez-vous'.

Il est titulaire d'un vajra croisé, également appelé double dorje ou foudre. Ceci représente la réalisation et la réalisation dans toutes les directions.

05 de 06

Ratnasambhava Buddha: "Un joyau-né"

Le joyau né du joyau Ratnasambhava. MarenYumi / Flickr.com, licence Creative Commons

Ratnasambhava Buddha représente la richesse. Son nom se traduit par "Origine du bijou" ou "Le bijou-né". Dans le bouddhisme, les trois joyaux sont le Bouddha, le Dharma, et la Sangha et Ratnasambhava sont souvent considérés comme le Bouddha qui donne.

Il règne dans le sud et est associé à la deuxième sensation de skandha. Méditation sur Ratnasambhava Le Bouddha triomphe de l'orgueil et de la cupidité, se concentrant plutôt sur l'égalité.

Représentations de Ratnasambhava

Ratnasambhava Buddha a une couleur jaune qui symbolise la terre et la fertilité dans l'iconographie bouddhiste. Il détient souvent un joyau qui réalise un voeu.

Il tient ses mains dans le mudra qui réalise un voeu: la main droite dirigée vers le bas et la paume vers l'extérieur et la gauche dans le mudra de la méditation. Cela symbolise la générosité.

06 sur 06

Vairocana Buddha: "Incarnation de la lumière"

Celui qui ressemble au soleil Bouddha Vairocana. MarenYumi / Flickr.com, licence Creative Commons

Vairocana Buddha est parfois appelé le Bouddha primordial ou le Bouddha Suprême. On pense qu'il est l'incarnation de tous les bouddhas Dhyani; aussi tout et partout, omniprésent et omniscient.

Il représente la sagesse de shunyata, ou vide. Vairocana est considéré comme une personnification du dharmakaya - tout, non manifesté, exempt de caractéristiques et de distinctions.

Il est associé à la première forme, skandha. La méditation sur Vairocana triomphe de l'ignorance et de l'illusion, conduisant à la sagesse.

Représentations de Vairocana

Vairocana est au centre lorsque les bouddhas Dhyani sont représentés ensemble dans un mandala.

Vairocana est blanc et représente toutes les couleurs de la lumière et tous les bouddhas. Son symbole est la roue du dharma, qui, à la base, représente l'étude du dharma, la pratique par la méditation et la discipline morale.

Son geste de la main est connu sous le nom de Dharmachakra mudra et est souvent réservé à la iconographie de Vairocana ou du Bouddha historique, Shakyamuni. Le mudra représente le tour de la roue et place les mains de manière à ce que les pouces et les index se touchent aux extrémités pour former une roue.

Qu'est-ce qu'un sanctuaire shinto?

Qu'est-ce qu'un sanctuaire shinto?

Recettes pour l'Ostara Sabbat

Recettes pour l'Ostara Sabbat

5 arguments erronés pour une conception intelligente

5 arguments erronés pour une conception intelligente